Procédure infirmière – poser un cathéter intraveineux - Comment placer un cathéter intraveineux (IV) périphérique?

Retour

Choisissez un cathéter IV aussi petit que possible. Évitez de le placer près d'une articulation flexible et veillez à bien fixer le cathéter. Rincez toujours au sérum physiologique pour vérifier que l’aiguille soit bien dans la veine et pour nettoyer le cathéter.

Il y a quatre grandes étapes à respecter dans la pose d’un cathéter IV ; mais beaucoup de paramètres sont à prendre en compte. Nous avons demandé à notre chef de produit et infirmière diplômée, Pernilla Sjödahl, comment placer un cathéter intraveineux périphérique et ce qu'il faut prendre en compte avant et après l'insertion.

Suivez nos guides d’utilisation:

Comment poser un cathéter IV : CLiP Winged
Comment poser un cathéter IV : CLiP Ported
Comment poser un cathéter IV : CLiP Neo

Les cathéters IV périphériques sont posés pour l'administration de médicaments et/ou de liquides lorsqu'un patient ne peut pas manger ou boire suffisamment, qu'il lui est interdit de boire ou de manger pour des raisons médicales ou qu'il est dans un état qui nécessite la prise de médicaments par voie sanguine.
"Il est également courant d'utiliser un cathéter IV pour le prélèvement d'échantillons sanguins, une fois qu'il est placé pour les raisons susmentionnées. Les avantages sont d'éviter au patient une ponction veineuse supplémentaire et de gagner du temps. Le cathéter n'est utilisé que pour une courte durée, le plus souvent un ou quelques jours", explique Pernilla Sjödahl.

Comment choisir le bon cathéter IV?

La règle générale est de choisir un cathéter aussi petit que possible pour maintenir un flux sanguin maximal autour du cathéter. Un cathéter de petite taille minimisera également le risque d'endommagement du vaisseau sanguin.
"Tenez toujours compte de l'objectif de la mise en place du cathéter IV et évaluez soigneusement les vaisseaux sanguins du patient, n'utilisez jamais un cathéter de taille plus importante que nécessaire".

Les cathéters IV sont codés par couleur en fonction de leur taille. La couleur est associée à une gauge (G) selon la norme ISO applicable.
"Plus la gauge est grande, plus le diamètre du cathéter est petit. Le plus grand diamètre des cathéters IV est de 14G et le plus petit de 26G. C'est un peu contradictoire, alors gardez cela à l'esprit", souligne Pernilla Sjödahl.

Où poser un cathéter IV?

Le site le plus courant pour un cathéter IV est l'avant-bras, le dos de la main ou la fosse antecubitale. Les cathéters sont destinés à un usage périphérique et doivent être placés à un endroit où les veines sont faciles d'accès et où la circulation sanguine est bonne, bien que le site le plus facile d'accès ne soit pas toujours le plus approprié.
"Évitez d'insérer le cathéter IV près d'une articulation flexible où il pourrait se plier. Un cathéter plié ou tordu peut être source de complications. Les veines de l'antécubitale sont souvent grosses et faciles d'accès, mais notez qu'il s'agit d'une articulation souvent pliée avec un risque élevé de torsion du cathéter", explique Pernilla. "Encore une fois, évaluez soigneusement les vaisseaux sanguins, utilisez vos yeux et le bout de vos doigts. Cherchez des veines aussi droites que possible et palpez pour vérifier qu'elles sont bien élastiques et bien remplies. Essayez d'éviter les veines raides ou très fines, ainsi que les veines situées sous une peau sensible".

Pour les plus petits patients - les bébés et les nouveau-nés - les veines de la cheville, proches du pied, sont souvent préférées en raison de leur accès plus facile.

Placement IV sur le dos de la main

La procédure de pose du cathéter IV

Lorsque la meilleure veine disponible est identifiée et que la bonne taille de cathéter est choisie, l'étape suivante est l'insertion. L'objectif est toujours de réussir dès le premier essai. Toute tentative supplémentaire d'insertion augmente la douleur et le stress du patient, ajoute une charge de travail pour le soignant et des coûts pour le régime de soins de santé. Envisagez d'utiliser un coussin chauffant, avec prudence, pour augmenter la distension veineuse et rendre les veines plus visibles et plus accessibles.

Il est très important d'observer le retour veineux pour savoir quand l'aiguille se trouve dans la veine. Celui-ci est visible dans la chambre de visualisation dès que l'aiguille est dans la veine. Continuez toujours et insérez un ou deux millimètres supplémentaires pour que le cathéter, et pas seulement la pointe de l'aiguille, atteigne l'intérieur de la veine. Continuez en n'insérant que le cathéter et retirez soigneusement l'aiguille en même temps. Le sang devient visible entre le cathéter et l'aiguille, c’est le deuxième retour veineux qui confirme que le cathéter est dans la veine.  

Lorsque l'on travaille avec des bébés, des nouveau-nés ou des patients ayant un capital veineux fragilisé, il est important d'avoir un retour veineux instantané. C'est pourquoi, sur nos cathéters de petites tailles (24 et 26 G), l'aiguille est entaillée de manière très précise et à un endroit spécifique pour faciliter le retour veineux. Cela accélère le retour visuel, car le sang apparaît immédiatement entre le cathéter et l'aiguille, juste devant la chambre de reflux avec ailettes.

Dès que l'aiguille est sortie, vous devez immédiatement fermer l'extrémité luer du cathéter IV, soit avec le bouchon luer lock fourni, soit avec un prolongateur ou un connecteur sans aiguille de votre choix. 
"Fixez toujours le cathéter IV avec soin pour le maintenir en place et dans une position stable. Utilisez un pansement transparent sur le site d'insertion pour faciliter les contrôles réguliers. Vous pourriez également avoir besoin d'une autre couche de protection, comme une compresse ou une gaze, pour protéger davantage le cathéter IV et minimiser les mouvements et l'irritation de la veine".

Avant toute perfusion ou injection, il est toujours important de confirmer le bon placement du cathéter IV et le bon écoulement. Rincez le cathéter avec du sérum physiologique et demandez au patient s'il sent le froid remonter dans la veine. S'il ne s'agit pas d'un patient communicatif, placez le bout des doigts de votre main non dominante (celle qui ne tient pas le dispositif) au niveau de l'extrémité du cathéter et ressentez vous-même le froid. Recherchez également tout gonflement dans les tissus.

Après la pose du cathéter IV

Rincez toujours le cathéter IV avec du sérum physiologique après chaque utilisation, afin d'éviter la coagulation du sang et pouvoir utiliser le cathéter le plus longtemps possible. La pose d'un prolongateur est une recommandation courante dans les directives. Le prolongateur peut éventuellement augmenter la durée de vie du cathéter IV, car il permet au personnel médical d'opérer loin du cathéter, ce qui minimise le risque de contamination et de mouvements. 
"N'oubliez pas de fixer également le prolongateur pour éviter de vous y accrocher avec la main ou le bras. Faites attention à la peau et placez un morceau de gaze sous l'extrémité du prolongateur avec robinets d'arrêt ou connecteur sans aiguille. Faites toujours en sorte que ce soit le plus confortable possible pour le patient", recommande Pernilla.

Suivez nos guides d’utilisation étape par étape:

 

Comment poser un cathéter IV : CLiP Winged
Comment poser un cathéter IV : CLiP Ported
Comment poser un cathéter IV : CLiP Neo